• Bar-sur-Aube
  • Bar-sur-Aube
  • Bar-sur-Aube
  • Bar-sur-Aube
  • Bar-sur-Aube

Texte à modifier

Texte à modifier

Quelques curiosités

La statue de Bernard de Clairvaux : érigée sur un coteau, elle domine l'ancien monastère.

La fontaine Saint-bernard : au cœur de la forêt découvrez le lieu de méditation de Saint Bernard.

 

Le Monument des Fusillés à Clairvaux : Hommage à 21 Otages fusillés pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

À 10km Bayel :
Église du 12ème et du 18ème siècle : Contient une célèbre PIETA du 16ème siècle.
Éco musée du Cristal : Histoire du cristal de l'antiquité à nos jours, les outils du verrier, le travail du cristal. Exposition de cristaux anciens et modernes.


À 11km, Champignol-les-Mondeville :
La chapelle

À 25km, Colombé-le-Sec :
Cellier des Moines 12ème siècle.

À 20km, Colombey les deux églises :

Visite de la Boisserie : demeure du Général de Gaulle
Mémorial du Général de Gaulle
(pour en savoir plus cliquer ici)

Un peu d'histoire
 

En 1103, son nom "Villa" figurait déjà dans un cartulaire de l'Abbaye de Molesme. Dans une charte d'Henri 1er, Comte de Troyes, en 1149 on relève "Villa Subtus Fimintatem". Puis en 1206, le village devient "Molendinum Villa". Deux siècles plus tard dans un conte de Clairvaux, on peut lire "Ville soulz La Ferté". En 1581 : "Ville Soulz Lafertez" pour finalement devenir en 1656 : "Villiers-souz La Ferté".

En 1115 Bernard, jeune noble bourguignon, s'installe au Val d'absinthe pour y fonder une abbaye avec ses compagnons de l'ordre de Cîteaux. Cette Vallée prit alors le nom de Clara Vallis (Claire Vallée), Clairvaux. En quelques années, cette Abbaye devint une des plus importantes du pays. Les Empereurs, Rois, Papes, Seigneurs l'enrichirent de donations et de privilèges considérables.

L'Abbaye en essaima des centaines d'autres à travers toute l'Europe. Elle posséda plusieurs seigneuries, plus de 50 villages, 1 500 fauchées de prés, 6 000 journées de vignes,  60 000 arpents de bois, 4 forges et fonderies de fer. On y compta jusqu'à 700 moines, et successivement agrandie, elle présenta en peu de temps l'aspect d'une petite ville… En 1145, Bernard Paganelli, Moine de Clairvaux, devient Pape sous le nom d'Eugène III.

En 1780, on ne comptait plus que 36 moines ; à la Révolution les moines qui restaient furent dispersés. C'est en l'an 4 que Clairvaux et ses granges furent rattachées à la Commune de Ville sous la Ferté. Devenue propriété nationale en 1808, Napoléon 1er décida de la transformer en pénitencier.

Prison politique aux grandes heures de l'histoire de France, Clairvaux a vu passer dans ses cellules, nombre de prisonniers aux opinions les plus diverses : Claude Gueux (sans doute l'un des plus célèbres détenus. Il inspira Victor Hugo dans son célèbre roman "Claude Gueux" qui est un plaidoyer contre la peine de mort), des insoumis de l'armée impériale, plusieurs centaines de "communards" en 1871, Blanqui en 1872 (Homme politique, il joua un rôle important dans la Commune de Paris. Ses idées lui valurent de passer 36 années en Prison), Philippe d'Orléans en 1890 (pour avoir violé le code d'exil de la famille royale en se présentant pour effectuer son service militaire). Pendant la Seconde Guerre Mondiale, des Résistants furent enfermés à Clairvaux où 21 y furent fusillés. Puis à la libération, des miliciens les remplacèrent ainsi que quelques anciens volontaires de la Division Charlemagne. Clairvaux accueillit la plupart des ministres de Vichy, ainsi  que Charles Maurras (Homme politique, il fut condamné à la détention perpétuelle en 1945, pour avoir soutenu le régime de Vichy). Y furent enfermés, également, des Algériens du F.L.N. et les généraux du putsch d'Alger.
 

Plaque commémorant le 500 ème   anniversaire du passage de Jeanne d'Arc
 

Texte à modifier

Texte à modifier

Texte à modifier

Les Chemins de Bernard de Clairvaux :

7 circuits pour tous les goûts et tous les âges…
Inaugurés, le 6 juin 1992, les Chemins de Bernard de Clairvaux (7 circuits balisés variant entre 2,5 et 11km) permettent de découvrir, les différents aspects de la "Claire Vallée". Ils ont été mis en place par les Communes de Ville sous la Ferté, Juvancourt et Longchamp sur Aujon, et conçus par M. Fabrice Evenard de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, avec le soutien de l'Association Chemins et Rivières présidée à l'époque par M. Bernard Masson (aujourd'hui Président d'Honneur). En 1997, les circuits ont été labellisés par la Fédération Française de Randonnée Pédestre. Voici quelques lieux que vous pouvez admirer en empruntant ces circuits :

Notre patrimoine :

L'église de Ville sous la ferté : Monument du 18ème siècle contient des tableaux de valeur, des reliques de Saint-bernard et différents mobiliers de l'Abbaye de Clairvaux recueillis à la Révolution. On peut y voir en permanence une exposition sur les nombreux voyages de Bernard de Clairvaux.

 


 

L'Eglise Saint-Martin de Ville sous la Ferté

 

 


 

Le Linceul de Bernard de Clairvaux.

 


 

 


 

Saint Bernard de CLairvaux


 

La Célèbre Abbaye Cistercienne de Clairvaux : Visite des bâtiments historiques. Le Monasterium Vetus de 1115/1135. Le splendide bâtiment des Convers (1135/1708) et le Grand Cloître classique (1708/1792).

renseignements : abbaye.clairvaux@orange.fr

site internet (cliquez ici)


 

Face Nord du Lavoir des Moines
 

Le Grand Cloître
 

Le Bâtiment des Convers

Texte à modifier


                                                    Clairvaux entrée de la Maison Centrale

 

Texte à modifier


           Huile sur toile de St Bernard
       (visible à l'Eglise de Ville sous la Ferté)

 


        Clairvaux :  la Chapelle Saint Anne

La Ferme Mon Plaisir : Derniers habitants en 1954. Lieu de rencontre festive pendant l'occupation
 

Le GR 703,  Sentier Historique de Jeanne d'Arc :

En février 1429, Jeanne quitte Vaucouleurs, dans la Meuse, accompagnée d'une petite troupe pour rejoindre Chinon, où s'est retiré le dauphin Charles VII. L'objectif de ce voyage est de convaincre le futur roi de « bouter les Anglais hors de France ». Durant les 2 premiers jours de cette chevauchée, Jeanne traversa l'actuelle Champagne-Ardenne. Elle passa sa première nuit à l'abbaye de Saint-Urbain (Haute-Marne) et sa seconde à l'abbaye de Clairvaux (Aube). Vous verrez une plaque commémorant le 500ème  anniversaire de son passage sur le mur d'enceinte de l'Ancienne Abbaye.
Le GR 703® est en cours de réalisation à l'échelle nationale. Il reliera à terme Domrémy-la-Pucelle (village natal de Jeanne d'Arc) à Chinon. Il est aujourd'hui balisé de Domrémy jusqu'à Cunfin (limite entre l'Aube et la Côte d'Or). Cet itinéraire se veut multirandonnée et peut être fréquenté à pied, à cheval ou à VTT. Il entre en Champagne-Ardenne au niveau du village de Cirfontaines-en-Ornois, traverse la région sur 130 km pour la quitter au niveau de Cunfin. Le sentier permet de découvrir les paysages du sud de la région dont les plateaux haut-marnais du Vallage, qui alternent forêts, cultures et prairies puis ceux du barrois, plus boisés avec notamment la grande forêt de Clairvaux.

Itinéraires :
Des topo-guides sont à votre disposition en mairie.

La Fontaine Saint Bernard
 

La Grange Saint Bernard. Construite en 1147, elle servait d'établissement agricole pour l'Abbaye de Clairvaux.
 

La Source Saint Malachie du nom du célèbre archevêque irlandais d'Armagh compagnon de Bernard qui mourut à Clairvaux en 1148.
 

Texte à modifier


                                                   

"L'Arbre des 21 Fusillés" à CLAIRVAUX.

 

Texte à modifier

Texte à modifier

Texte à modifier

Texte à modifier

Un environnement remarquable

Les nombreuses forêts permettent d'agréables randonnées pédestres. Après une agréable promenade, contemplez le lieu dit du " Bâtard". Les passionnés de pêche à la truite viennent y découvrir la rivière Aube et ses affluents. D'autres sports peuvent être pratiqués notamment le tennis et le tir à l'arc.
À 2km, l'aérodrome de Juvancourt situé sur le Mont Perton (349 m d'altitude) où l'aéroclub du Barsuraubois (agrée à la circulation privé arérienne) vous propose également des vols d'initiation
(www.aeroclub-du-barsuraubois.fr).
Parcourez la Route Touristique du Champagne, elle vous mènera dans les diverses Communes viticoles de la "Côte des Bar" (visite de caves…)
Situé à 25km, détendez vous en famille au parc d'attraction Nigloland
.
(http://www.nigloland.fr)


 

Texte à modifier

Texte à modifier

Texte à modifier

Texte à modifier

Texte à modifier

Texte à modifier

Texte à modifier

Vue de l'Ancienne Abbaye en empruntant le GR 703